Les sept principes Sans trace | Plein air en hiver

PLEIN AIR EN HIVER

Principe 1 Ι SE PRÉPARER ET PRÉVOIR

  • Connaître la région et savoir à quoi s’attendre; toujours vérifier les bulletins d’avalanches, de météo et de facteur éolien avant de partir. Consulter les cartes et s’informer auprès des autorités locales sur les zones très dangereuses, les consignes de sécurité et les règlements en vigueur dans la zone à visiter.
  • Se préparer pour des conditions météorologiques extrêmes, les dangers et les urgences.
  • Surveiller régulièrement les conditions d’enneigement. Dans les zones à risque, emporter un détecteur de victime d’avalanche qu’on doit savoir utiliser, une sonde et une pelle. Améliorer ses compétences en suivant une formation spécifique sur la pratique du plein air en hiver : survie, camping d’hiver, sécurité en situation d’avalanche, etc.
  • Visiter les régions isolées ou éloignées en petits groupes, jamais seul. Donner son itinéraire à sa famille ou à des amis.
  • Remballer la nourriture dans des contenants réutilisables.
  • Utiliser des cartes et une boussole pour ne pas avoir besoin de marquer des arbres, ériger des cairns ou installer des balises. Un assistant de navigation
    GPS peut également servir, mais il ne remplace pas les cartes et la boussole, qui demeurent les plus fiables.

Principe 2 Ι UTILISER LES SURFACES DURABLES

Sur les sentiers

  • Rester autant que possible sur d’épaisses couvertures de neige; dans les terrains boueux du printemps, marcher sur la neige ou au milieu des sentiers pour ne pas en créer de nouveaux et ne pas abîmer les plantes qui poussent en bordure.
  • Se déplacer et camper loin des couloirs d’avalanche, des corniches, des pentes escarpées et de la neige instable.

En camping

  • Choisir un site sur une surface durable – neige épaisse, roche ou sol minéral, pas sur la végétation fragile de la toundra.
  • Camper sur un site sécuritaire, stable, non visible des chemins et des sentiers fortement fréquentés.
  • Éviter toute pollution des sources d’eau en campant à au moins 60 m (200 pi) des lacs et des cours d’eau, ou 70 grands pas pour les adultes, et 80 à 10 pas pour les enfants. Consulter une carte pour repérer les lacs et les cours d’eau à protéger.

Principe 3 Ι GÉRER ADÉQUATEMENT LES DÉCHETS

  • Rapporter tout ce que l’on a apporté. Enterrer les déchets dans la neige ou dans le sol est inacceptable.
  • Ramasser tous les restes de nourriture, les copeaux de cire et les déchets.
  • Remporter tous les déchets : les siens et ceux des autres.
  • Remporter les déchets humains solides; ou, dans le cas où le matériel nécessaire n’a pas été prévu, les enfouir et les camoufler profondément dans la neige loin des chemins de passage, et à au moins 60 m (200 pi) des sources d’eau.
  • Se servir du papier hygiénique ou des lingettes avec parcimonie. Remporter les produits souillés dans un sac hermétique.
  • Au besoin, utiliser de petites quantités de savon biodégradable ou biologique pour la vaisselle. Verser l’eau de vaisselle dans un trou destiné aux eaux usées.
  • Veiller à ne laisser aucune trace de sa présence, ni aucun déchet sur le site de camping. Démanteler tous les abris à neige, les igloos ou les coupe-vent.
  • Redonner au site son aspect naturel avant de repartir.

Principe 4 Ι LAISSER INTACT CE QUE L’ON TROUVE

  • Laisser tous les animaux, plantes, roches et artefacts historiques ou culturels tels qu’on les trouve.
  • Ne jamais déplacer de bois de chauffage pour éviter d’introduire ou de transporter des espèces non indigènes ou envahissantes.

Principe 5 Ι MINIMISER L’IMPACT DES FEUX

  • Emporter toujours un réchaud portatif pour la cuisine. Les feux de camp causent des impacts durables dans la nature.
  • Utiliser du bois mort et sec jonchant le sol si on en trouve. Éteindre tous les feux complètement avant d’aller dormir ou de quitter les lieux. Disperser les cendres refroidies à distance de tout milieu aquatique ou humide. Localiser ces milieux à l’aide d’une carte.
  • Ne pas couper ni casser de branches d’arbres vivants, morts ou abattus.

Principe 6 Ι RESPECTER LA VIE SAUVAGE

  • Ne pas suivre les animaux sauvages ni les approcher. Les observer à distance. L’hiver est une période particulièrement difficile pour eux.
  • Ne jamais les nourrir ni laisser d’aliments qu’ils pourraient manger.
  • Protéger la faune et la nourriture en mettant les aliments, les restes et les déchets à l’abri des animaux.

Principe 7 Ι RESPECTER LES AUTRES VISITEURS

  • Agir de manière prévenante envers les autres. Partager les sentiers et faire preuve de courtoisie.
  • Céder le passage aux autres. Avancer avec précaution dans les virages sans visibilité.
  • À l’arrêt, ne pas rester sur le sentier.
  • Autant que possible, garder une séparation entre les pistes de ski et les pistes de raquette. Éviter d’emprunter les pistes de ski ou de raquette sans l’équipement requis.
  • Respecter la réglementation locale sur les animaux de compagnie. Maîtriser son chien. Rapporter tous ses excréments.

LES SEPT PRINCIPES SANS TRACE

© Leave No Trace : www.LNT.org Ι Adaptation en français : © Sans trace Canada : www.sanstrace.ca Ι Reproduction avec la permission de Sans trace Canada. De ville en forêt est le fournisseur autorisé du programme Sans trace au Québec et le fier partenaire du Leave No Trace et de Sans trace Canada : www.devilleenforet.com

ADAPTATIONS AUTORISÉES : Standard Aires urbaines et périurbaines Plein air en hiver  Événement en plein air Lieux de travail en plein air

Aller au contenu principal