Les sept principes Sans trace | Plein air en hiver

groupe de skieurs descendant une pente enneigée en forêt

Aide-mémoire des sept principes Sans trace pour le plein air en hiver

Approuvé par Sans trace Canada en 2024

Le Leave No Trace (Boulder, Colorado) est le chef de file du programme Sans trace aux États-Unis et à l’international depuis 1994. L’organisme met régulièrement à jour les sept principes Sans trace.

Danielle Landry (De ville en forêt) et Patrick Auger (Kilomètre) sont des partenaires de Sans trace Canada. Ils souhaitent aider Sans trace Canada à faire connaître aux publics francophones le meilleur de ce que le programme Sans trace peut offrir. En 2024, Danielle et Patrick ont entrepris d’actualiser les pratiques à faible impact recommandées pour une diversité d’activités de loisir en plein air selon les plus récentes données du Leave No Trace. Ayant investi leurs ressources personnelles pour mener à bien ce travail, Danielle et Patrick sont fiers de présenter ce nouvel aide-mémoire des sept principes Sans trace aux adeptes de plein air en hiver.

Les sept principes Sans trace Ι PLEIN AIR EN HIVER

Principe 1 Ι SE PRÉPARER ET PRÉVOIR

Pratiques de base

  • Connaître le territoire et savoir à quoi s’attendre. Vérifier la réglementation locale. Respecter la signalisation et les fermetures saisonnières.
  • Se préparer pour les conditions météorologiques extrêmes, les dangers et les situations d’urgence.
  • Toujours vérifier les bulletins de météo, de facteur éolien et d’avalanches avant de partir. Consulter les cartes et s’informer auprès des autorités locales sur les zones dangereuses et les consignes de sécurité.
  • Surveiller régulièrement les conditions d’enneigement. Dans les zones à risque, emporter un détecteur de victime d’avalanche qu’on doit savoir utiliser, une sonde et une pelle. 
  • Améliorer ses compétences en suivant une formation sur la pratique du plein air en hiver.
  • Visiter les régions isolées ou éloignées en petits groupes, jamais en solo. Donner son itinéraire à sa famille ou à des amis avant de partir.
  • Utiliser des cartes et une boussole pour ne pas avoir besoin de marquer des arbres, d’ériger des cairns ou d’installer des rubans. Un assistant de navigation GPS peut également servir. Il ne remplace pas les cartes et la boussole qui restent les plus fiables.
  • Si on décide d’apporter un assistant de navigation GPS en plus d’une carte, vérifier son fonctionnement et apporter un chargeur portatif ou des piles supplémentaires.
  • Réemballer la nourriture dans des contenants réutilisables pour minimiser ses déchets.

Principe 2 Ι UTILISER LES SURFACES DURABLES

Pratiques de base

En randonnée

  • Skier ou marcher avec des raquettes sur une épaisseur de neige d’au moins 15 à 25 cm.
  • À pied ou à ski dans les zones très fréquentées, rester sur un couvert neigeux d’au moins 30 cm pour protéger la végétation.
  • Dans les terrains boueux, circuler sur la neige ou au milieu des sentiers pour ne pas abîmer la végétation sur les bords ni créer de nouvelles pistes.
  • S’équiper de crampons pour augmenter la traction sur la glace. Les avoir toujours avec soi pour parer à toute éventualité.
  • Se déplacer et camper loin des couloirs d’avalanche, des corniches, des pentes escarpées et de la neige instable.
  • Au printemps, opter pour des sentiers à plus basse altitude pour protéger les plantes fragiles en pleine croissance sur les plus hauts sommets.

En camping

  • Installer son campement sur une surface durable, comme la neige d’une épaisseur d’au moins 15 à 25 cm, la roche ou le sable, jamais sur les mousses et les lichens de la toundra ou d’autres plantes fragiles
  • Camper sur un site sécuritaire, stable et hors de portée de vue des chemins et des sentiers très fréquentés.
  • Éviter de polluer des sources d’eau en campant à au moins 60 m des lacs, des rivières et des ruisseaux. Consulter une carte pour repérer les lacs et les cours d’eau à protéger.

Principe 3 Ι GÉRER ADÉQUATEMENT LES DÉCHETS

Pratiques de base

  • Rapporter tout ce que l’on a apporté. Les déchets que l’on enterre dans la neige risquent d’attirer les rongeurs et d’autres ravageurs, de contaminer les sources d’eau et de causer du désagrément aux personnes qui les trouvent.
  • Ramasser les restes de nourriture, les copeaux de cire, les mégots et tous les autres rebuts trouvés sur les lieux.
  • Rapporter les déchets humains. Autrement, les enterrer profondément dans la neige quand il n’y a pas de toilette à proximité. Creuser le trou sanitaire à au moins 15 m (20 grands pas) des chemins et des sentiers et à au moins 60 m (70 grands pas) des lacs et des cours d’eau.
  • Uriner à au moins 15 m (20 grands pas) des chemins et des sentiers et à au moins 60 m des lacs et des cours d’eau.
  • Rapporter le papier de toilette et les autres produits hygiéniques utilisés.
  • S’éloigner à 60 m des lacs, des cours d’eau et des sources pour laver la vaisselle. Utiliser de petites quantités de savon biodégradable au besoin.
  • Répandre les eaux grises à grands jets dans la neige. Avant de répandre l’eau de vaisselle, filtrer les débris alimentaires à l’aide d’un tamis et les mettre avec les déchets à rapporter.

Principe 4 Ι LAISSER INTACT CE QUE L’ON TROUVE

Pratiques de base

  • Préserver l’héritage du passé : observer les structures et les artefacts culturels ou historiques sans les déplacer ou les abîmer.
  • Laisser les bois de cervidés, les plumes, les nids et tout autre élément naturel à leur place et dans leur état d’origine.
  • Démontrer un comportement responsable dans les égoportraits et les photos de groupe. Photographier les éléments naturels plutôt que de les emporter avec soi.
  • Protéger les arbres. Ne pas arracher d’écorce d’arbres vivants. Ne pas non plus couper ou casser de branches d’arbres vivants, d’arbres morts encore debout, ou d’arbres morts couchés.
  • Éviter d’introduire ou de transporter des espèces envahissantes. Pour les feux de camp ou les poêles à bois, acheter du bois de source locale, ou le ramasser de manière responsable là où c’est permis.
  • Veiller à ne laisser aucune trace de son passage. Démanteler tous les abris de neige, les igloos ou les coupe-vent. Redonner au site son aspect naturel avant de repartir.

Principe 5 Ι MINIMISER L’IMPACT DES FEUX

Pratiques de base

  • Éviter les impacts persistants des feux de cuisson et des feux de camp dans l’environnement. Opter pour la cuisine sur un réchaud portatif. Bien s’habiller pour rester au chaud.
  • Utiliser les foyers extérieurs et les ronds de feu existants. Autrement, allumer des feux sur des couches de neige ou de glace suffisamment épaisses. Contrôler les flammes pour les empêcher de brûler le sol et les racines à travers la neige ou la glace.
  • Allumer des feux de petite taille. Si le ramassage du bois est permis, brûler uniquement du bois mort jonchant le sol et pouvant être rompu à la main.
  • Laisser réduire en cendres les morceaux de bois et les braises.
  • Éteindre complètement les feux et vérifier que les cendres sont bien refroidies avant de quitter les lieux.
  • Redonner un aspect naturel aux emplacements de feu. Suivre les règles locales pour éliminer les cendres.

Principe 6 Ι RESPECTER LA VIE SAUVAGE

Pratiques de base

  • Observer les animaux à distance. Ne pas les suivre ni les approcher.
  • Rester dans les sentiers désignés pour éviter de déranger les animaux. L’hiver est une période de grande vulnérabilité pour les animaux qui doivent dépenser beaucoup d’énergie pour se maintenir en vie.
  • Ne jamais donner à manger aux animaux. Les nourrir nuit à leur santé, altère leur comportement, et les expose à des prédateurs et à d’autres dangers.
  • Mettre la nourriture, les déchets et autres produits odorants hors de portée des animaux. Les entreposer dans des barils portables, des coffres de véhicule, des remorques ou des casiers installés par les gestionnaires.
  • Vérifier que la présence des chiens est autorisée avant d’emmener son compagnon sur un territoire.
  • Tenir son chien en laisse. Garder le contrôle pour l’empêcher d’aboyer ou de pourchasser des animaux sauvages. Ramasser ses crottes.

Principe 7 Ι RESPECTER LES AUTRES

Pratiques de base

  • Maintenir un esprit de coopération pour que toutes et tous se sentent bienvenus et libres de vivre le plein air à leur façon.
  • Respecter les personnes qui vivent, travaillent, trouvent leur subsistance dans le territoire visité.
  • S’informer et respecter les peuples autochtones et les communautés locales, et leur lien d’appartenance avec le territoire.
  • Agir avec courtoisie. Céder le passage aux personnes qui se déplacent plus rapidement. Donner également la priorité aux personnes qui montent lorsque l’on descend. Avancer avec précaution dans les virages sans visibilité.
  • À l’arrêt, se ranger le long de la piste à un endroit sécuritaire pour laisser passer les autres.
  • Garder la séparation entre les pistes de ski et les pistes de raquette aux endroits où c’est possible. Éviter d’emprunter les pistes de ski ou de raquette sans l’équipement requis.
Aller au contenu principal