SANS TRACE | Rivières

SANS TRACE Ι RIVIÈRES

Principe 1 Ι SE PRÉPARER ET PRÉVOIR

  • S’informer sur les rivières à visiter, notamment sur leurs enjeux particuliers, la réglementation et les permis.
  • Préparer son excursion à l’aide d’un guide des rivières et d’une carte.
  • Planifier son parcours afin que le débit des rivières convienne aux aptitudes de son groupe.
  • Se préparer à une météo extrême, aux intempéries et aux urgences, etc.
  • Planifier ses sorties en évitant les périodes d’affluence. Explorer en petits groupes.
  • Apprendre les techniques à utiliser en rivière et apporter l’équipement nécessaire pour minimiser son impact.
  • Remballer sa nourriture pour limiter les emballages commerciaux inutiles et réduire ses déchets.

Principe 2 Ι UTILISER LES SURFACES DURABLES

  • Rechercher des surfaces durables telles que les dalles rocheuses, le gravier et le sable.
  • Concentrer son activité là où la végétation est absente.
  • Utiliser les sentiers et les sites de camping aménagés.
  • Choisir un site de camping assez grand pour son groupe.
  • Camper à une distance d’au moins 60 m (environ 70 pas d’adulte) des lacs et des rivières pour mieux protéger leurs rives.
  • Préserver la propreté et l’aspect naturel des sites de pique-nique, de baignade et de camping,
  • Dans les zones fréquentées :
    • Concentrer sess activités dans les sentiers, les emplacements et les débarcadères existants et aux endroits où il n’y a pas de végétation.
    • En randonnée ou dans les portages, marcher à la file au milieu du sentier, même s’il est boueux ou mouillé.
    • Limiter l’aire de camping. Concentrer ses activités sur les surfaces sans végétation.
  • Dans les zones vierges, en région éloignée ou isolée :
    • Disperser son impact pour ne pas créer de nouveaux débarcadères, sentiers ou emplacements de camping.
    • Éviter d’endommager les surfaces qui ont subi peu ou pas d’impact.

Principe 3 Ι GÉRER ADÉQUATEMENT LES DÉCHETS

  • Utiliser les toilettes existantes.
  • S’il n’y a de toilettes, utiliser un dispositif sanitaire portable pour remporter les rejets solides. Sinon, déposer les excréments dans des trous de 15 à 20 cm de profondeur creusés à au moins 60 m de tout campement, sentier, cours d’eau ou étendue d’eau. Recouvrir et camoufler les trous sanitaires après usage.
  • Rapporter le papier de toilette et les produits hygiéniques dans un sac étanche. Les déposer dans un trou sanitaire est également acceptable. Le papier de toilette ne doit pas être brûlé à cause des risques d’incendie.
  • Uriner dans les rivières est souvent la meilleure option. Se renseigner sur la réglementation locale.
  • Pour laver la vaisselle, ou se laver le corps, transporter la quantité d’eau requise à 60 m (environ 70 pas d’adulte) du bord de l’eau. Choisir un savon biodégradable et l’utiliser en petites quantités.
  • Filtrer les eaux usées pour en retirer tous les débris alimentaires avant de les disperser à grands jets à 60 m (environ 70 pas d’adulte) de l’eau, des sites de camping et des sentiers.
  • Utiliser une bâche dans la cuisine pour recueillir les miettes de nourriture et les petits déchets qui risquent d’attirer les aninaux. Les rapporter avec tous les autres déchets.
  • Inspecter les aires de pique-nique et de camping avant de partir. N’y laisser aucun déchet ou reste de nourriture.
  • Attacher solidement tous les objets aux embarcations pour éviter qu’ils soient emportés par le vent ou tombent à l’eau.

Principe 4 Ι LAISSER INTACT CE QUE L’ON TROUVE

  • Préserver le patrimoine. Observer les objets historiques ou culturels sans les toucher ni les déplacer.
  • Laisser les pierres, les coquillages, le bois flotté, les plantes et tout autre objet naturel à leur place et dans leur état d’origine.
  • Éviter de bâtir des structures, de construire du mobilier et de creuser des tranchées sur les sites de camping.
  • Détacher entièrement les amas et résidus de plantes aquatiques, les boues et les organismes visibles à l’œil nu des embarcations, de l’équipement, des chaussures ou bottes entre chaque excursion. Ramasser les restes d’appâts et de terre pour qu’ils n’entrent pas en contant avec l’eau ou le sol. Jeter le tout à la poubelle pour prévenir la réintroduction de ces espèces dans le milieu naturel.

Principe 5 Ι MINIMISER L’IMPACT DES FEUX

  • Minimiser l’impact des feux de camp en utilisant des réchauds pour la cuisine.
  • Si les feux à ciel ouvert ou au charbon sont autorisés, utiliser les emplacements désignés ou déjà utilisés.
  • Placer les barbecues, les boîtes à feu et les réchauds portables sur des surfaces durables. Les élever de 15 cm pour protéger le sol et les racines des brûlures. Utiliser une couverture à l’épreuve du feu pour recueillir les braises.
  • Brûler complètement le bois ou le charbon. Remporter les cendres avec ses autres déchets.
  • Sur les plages et les bandes riveraines, faire les feux dans des trous peu profonds. Retirer les cendres refroidies des trous et s’éloigner de 60 m (environ 70 pas d’adulte) du bord de l’eau pour les disperser à travers la végétation.
  • Si la collecte de bois est permise, faire des feux de petite taille en utilisant uniquement du bois mort ramassé au sol et dont le diamètre ne dépasse pas celui d’un poignet. Préserver le bois échoué sur les berges en le laissant sur place.
  • Acheter du bois localement et le brûler là où il est acheté.

Principe 6 Ι RESPECTER LA VIE SAUVAGE

  • Observer la faune à distance. Ne pas suivre ni approcher les animaux sauvages.
  • Ne jamais nourrir les animaux sauvages car cela peut nuire à leur santé, modifier leur comportement ou les exposer à des prédateurs et à d’autres dangers.
  • Protéger la faune en mettant dans un endroit sûr sa nourriture et ses déchets.
  • Rester maître de ses animaux domestiques ou les laisser en sécurité à la maison.
  • Éviter de déranger la faune durant les périodes sensibles de reproduction, de nidification ou lorsque la nourriture est peu abondante.

Principe 7 Ι RESPECTER LES AUTRES VISITEURS

  • Être respectueux des autres visiteuses et visiteurs, et soucieux de la qualité de leur expérience.
  • Informer d’autres personnes sur ses plans en rivière ou en camping.
  • Laisser les grands sites de camping aux groupes nombreux.
  • Éviter de camper ou de pique-niquer près des rapides où la reconnaissance et les portages sont fréquents.
  • Les embarcations non motorisées ont généralement priorité de passage sur les bateaux à moteur : les bateaux plus lents doivent garder la droite.
  • Les sons portent bien sur l’eau : laisser régner ceux de la nature.

LES SEPT PRINCIPES SANS TRACE SUR LES RIVIÈRES

Version originale du Leave No Trace Center for Outdoor Ethics Ι Adaptation en français par Sans trace Canada Ι Avec la permission de Sans trace Canada : adaptation (2021) et reproduction par De ville en forêt, partenaire de Sans trace Canada et fournisseur autorisé pour le programme Sans trace au Québec.