Votre atelier Sans trace

Bienvenue à votre formation Sans trace!

De manière à vous conformer aux exigences du programme de formation Sans trace, vous savez déjà que vous devez concevoir un atelier et le présenter durant le cours. Votre présentation sera évaluée et vous pourrez profiter de la rétroaction du groupe et de la formatrice. Cette expérience concrète s’ajoutera aux autres activités que nous vivrons ensemble dans un environnement d’apprentissage coopératif. De plus, votre atelier enrichira la trousse à idées que les participantes et participants ramèneront du cours.

Vous devez évidemment préparer votre atelier à l’avance puisque vous n’en aurez pas le temps une fois que le cours aura débuté. C’est même une exigence pour l’obtention de votre attestation de formation. Sur place, nous vous indiquerons le moment qui vous sera réservé pour présenter votre atelier.

Bonne préparation. Amusez-vous bien! N’hésitez pas à communiquer avec nous pour plus d’information. 

Objectifs d’un atelier Sans trace

  • Présenter au groupe le principe de votre choix parmi les sept principes Sans trace.

  • Sensibiliser le groupe à un impact d’une activité en plein air et à ses conséquences dans les aires naturelles.

  • Enseigner au groupe un comportement, une habileté ou une technique à faible impact pour prévenir ou réduire cet impact.

1. Sujet de l’atelier

a) Principe Sans trace : Choisissez le principe que vous présenterez au groupe. Vous pouvez opter pour celui qui vous est le plus familier ou pour un autre des sept principes Sans trace qui vous intéresse particulièrement. (Pour faire votre choix, suivez le lien vers le sondage qui se trouve à la page de votre cours.)

b) Impact : Identifiez un impact que l’activité de votre groupe peut entraîner ou un impact cumulatif dans un parc ou une autre aire naturelle que vous fréquentez. Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des problèmes courants dans les aires naturelles. Vous pouvez vous en inspirer pour identifier l’impact auquel vous sensibiliserez le groupe.

c) Comportement, habileté ou technique à faible impact : Déterminez le comportement, l’habileté ou la technique à faible impact que vous enseignerez au groupe selon le principe Sans trace de votre choix.

Liste non exhaustive des problèmes courants dans les aires naturelles

  • Bruit excessif
  • Conflits d’usage
  • Création et multiplication des sentiers informels
  • Déchets
  • Dérangement de la faune
  • Effet de foule
  • Élargissement des sentiers
  • Dégradation ou enlèvement du patrimoine naturel
  • Dégradation ou enlèvement du patrimoine culturel
  • Érosion
  • Gestion inadéquate des déchets dangereux
  • Gestion inadéquate des déchets humains et/ou canins
  • Impact causé par le camping
  • Impact causé par les chiens
  • Impact causé par les feux de camp
  • Perte de végétation
  • Pollution ou contamination des ressources en eau

2. Plan simple

Puisqu’il s’agit d’un atelier de 10 à 20 minute seulement, votre plan doit rester simple. Nous vous suggérons de suivre le déroulement suivant :

Amorce : Un élément-déclencheur pour susciter la curiosité et l’intérêt du groupe.

Activité : Une activité originale pour faire participer, apprendre et réfléchir votre groupe.

Échange : Un moment pour :

      • répondre en groupe aux questions que l’atelier soulève;

      • demander aux participantes et participants ce qu’ils pensent du message Sans trace de l’atelier, et pourquoi ils le pensent.

3.  Activité originale

Rappelez-vous que les personnes apprennent de diverses façons et davantage lorsqu’elles sont engagées de manière active et authentique. Un bon atelier fournit aux participantes et participants l’occasion de poser des questions, d’explorer la matière par eux-mêmes, d’expérimenter, de manifester leur curiosité, de résoudre des problèmes, de faire appel à leur créativité, de trouver un sens à ce qu’ils découvrent à travers la réflexion, etc.

Profitez de cette expérience pour perfectionner votre pédagogie en plein air en prenant le risque de sortir de votre zone de confort. Laissez de côté l’approche magistrale qui limite les possibilités pour votre groupe de s’impliquer intellectuellement, émotionnellement ou physiquement. Exploitez plutôt une méthode qui surprendra agréablement votre groupe, captera son attention, favorisera sa participation, vous permettra de rester à son niveau et d’apprendre en même temps que lui. 

Les méthodes que vous pouvez employer pour créer une amorce et une activité originales sont infinies. En voici quelques exemples :

  • Invité.e spécial.e | Causerie
  • Récit personnel
  • Conte | Chanson
  • Sketch | Jeu de rôle
  • Discussion Ι Échange d’idées
  • Débat Ι Dilemme
  • Questionnement ouvert
  • Sondage
  • Enquête
  • Mise en situation
  • Résolution de problème
  • Manipulation
  • Démonstration
  • Atelier pratique
  • Expérience sensorielle
  • Dégustation
  • Exploration artistique
  • Jeu en grand groupe
  • Jeu d’observation
  • Bingo Ι Quizz Ι Devinettes
  • Observation de la nature
  • Moment propice
  • Marche exploratoire
  • Rallye | Jeu de piste

4. Message Sans trace

Les personnes sont plus susceptibles d’adopter une habileté, une technique ou un comportement à faible impact qui leur est enseigné :

    • Si elles comprennent POURQUOI tel comportement entraîne tel impact, et que tous ces impacts individuels s’accumulent au fil du temps;

    • Si elles apprennent COMMENT l’habileté, la technique ou le comportement à faible impact qui est attendu de leur part permet de prévenir ou de réduire ces impacts en particulier;

    • Si elles connaissent l’EFFET POSITIF de cette habileté, de cette technique ou de ce comportement lorsqu’ils sont de plus en plus fréquemment et adéquatement mis en pratique.

En cliquant sur les images ci-dessous, vous verrez les composantes du message Sans trace que vous devez interpréter et intégrer à votre façon à votre atelier. C’est le message que les participantes et participants retiendront de votre atelier s’il est bien formulé.

Le Leave No Trace a produit une capsule vidéo portant sur les méthodes d’enseignement et les styles d’apprentissage à l’intention des éducatrices et éducateurs Sans trace. Sans trace Canada et De ville en forêt vous en offrent une version française. Activez les sous-titres français dans les paramètres de la vidéo en ligne sur You Tube.

5. Matériel

Les supports visuels sont toujours utiles pour communiquer efficacement et faciliter la rétention de l’information. Vous n’aurez pas accès à des aides technologiques ou audiovisuelles durant le cours, mais vous pourrez utiliser votre matériel et des éléments de la nature comme supports d’affichage. Un sac blanc, glissé sur votre sac à dos, attaché à un arbre ou posé sur une embarcation renversée, peut également à servir à noter des mots-clés ou illustrer un schéma. 

Merci de respecter le principe 4 Laisser intact ce que l’on trouve  des sept principes Sans trace, et de remettre les lieux à leur état original une fois votre atelier terminé.

6. Autoévaluation

Revoyez les questions suivantes pour bonifier votre atelier selon les qualités recherchées ci-dessous. Servez-vous en également pour mettre au point les derniers détails une fois sur place.

APPROCHE : Engageante & Participative

Comment est-ce que j’accueillerai le groupe sur place?

Comment est-ce que j’éveillerai le groupe à la nature environnante?

Comment est-ce que je ferai participer les participantes et participants? Intellectuellement? Émotionnellement? Physiquement?

À quel moment est-ce que je répondrai aux questions que l’atelier soulève chez les participantes et participants?

À quel moment est-ce que je demanderai aux participantes et participants ce qu’ils pensent du message de l’atelier, et pourquoi ils le pensent? (Par exemple, en les invitant à évoquer leur expérience personnelle, ou à le comparer avec leur comportement, leurs habitudes, leurs valeurs, etc.

CONTENU :  Pertinent & Structuré

Mon atelier correspond-il à mes propres objectifs ou préoccupations? À quel objectif ou préoccupation en particulier? Comment l’exprimerai-je au groupe?

Mon atelier conviendra-t-il au groupe? À quel intérêt ou besoin en particulier?

Le déroulement de mon atelier est-il bien planifié?

Mon activité et mon matériel sont-ils appropriés au sujet, au groupe, au lieu, à la durée de l’atelier?

Mes informations sont-elles bien choisies pour aller à l’essentiel?

Mes informations sont-elles communiquées en utilisant un support visuel?

Mon message principal est-il résumé en trois points maximum pour que les participantes et participants le retiennent plus facilement?

LIEU :  Confortable & Sécuritaire

Le chemin d’accès et l’emplacement de mon atelier sont-ils sécuritaires et accessibles aux personnes à mobilité réduite?

L’emplacement que j’ai choisi est-il sur une surface durable et de la bonne taille pour le groupe?

L’emplacement est-il à l’abri des distractions, du bruit, des intempéries?

Y a-t-il des sièges? Est-ce que le groupe pourra s’asseoir sur le sol?

Est-ce que je serai visible et audible de tout le groupe?

Est-ce que je pourrai voir et entendre tout le monde?

7. Pratique

Quand vous pratiquerez votre atelier à la maison, testez aussi votre matériel. Au besoin, il vous restera du temps pour l’améliorer.

Simplifiez votre plan au maximum pour qu’il soit facile de vous en souvenir sans avoir constamment à vous y référer durant votre atelier.

Pensez à apporter deux exemplaires de votre plan, l’un que vous pourrez annoter au moment de l’évaluation, et l’autre que vous remettrez à la formatrice. Si vous le préférez, vous pouvez transmettre votre plan à l’avance à l’adresse suivante : info@devilleenforet.com.

Une fois sur les lieux, repérez l’emplacement idéal, et pratiquez votre atelier une dernière fois pour vous assurer que tout se passe comme vous l’avez prévu.

8. Recherche

Si vous voulez creuser davantage votre sujet, vous trouverez facilement de l’information en ligne. Cependant, attendez-vous à en dénicher davantage en anglais qu’en français. Vous pouvez commencer vos recherches par ici (nous ne nous tenons pas responsables des erreurs que pourraient contenir certaines de ces vidéos) :

Merci de nous dire si nous avons réussi à bien vous informer.

    Votre nom

    Votre adresse courriel

    Cette page répond-elle à vos questions?
    OuiNon

    Si non, quelle information additonnelle voudriez-vous trouver ici?

    Je désire participer au tirage.*
    OuiNon


    POURQUOI ?
    Première partie du message

    L’impact d’un comportement et ses conséquences sur l’une et/ou l’autre des composantes de l’environnement dans une aire naturelle:

    • les sols, les ressources en eau, la flore, la faune;

    • le patimoine culturel et naturel;

    • les personnes qui fréquentent les lieux;

    • les groupes d’utilisatrices et d’utilisateurs;

    • les propriétaires terriens.

    COMMENT ?
    Deuxième partie du message
    • L’habileté, la technique ou le comportement à faible impact pour prévenir ou réduire cet impact.

    • Les balises utiles pour mettre en pratique ce comportement.

    COMMENT ? La suite
    Deuxième partie du message
    • L’habileté ou la technique à faible impact à mettre en pratique, étape par étape.

    • Au besoin, l’équipement requis à prévoir.

    EFFET + ?
    Troisième partie du message
    • L’effet positif anticipé de cette habileté, cette technique ou ce comportement pour éviter que les impacts individuels s’accumulent au fil du temps.

    • Les progrès déjà réalisés grâce au plus grand nombre de personnes qui pratiquent plus fréquemment et plus adéquatement cette habileté, cette technique ou ce comportement.

    Aller au contenu principal