Salle de presse

Communiqués

Communiqué

Pour diffusion immédiate

Renverser la dégradation des aires naturelles 
par l’éducation au plein air responsable et durable :

Sans trace Canada reconnaît De ville en forêt au Québec

 

Laval, 23 avril 2018 – Sans trace Canada est en cours de restructuration et nous avons bon espoir de pouvoir bientôt annoncer de bonnes nouvelles à la communauté Sans trace canadienne avec l’aide de nos partenaires les plus dédiés. Aujourd’hui, nous sommes heureux de voir notre fournisseur autorisé au Québec, l’entreprise De ville en forêt, lancer une offre de services Sans trace au diapason avec des besoins et des enjeux locaux et régionaux en matière de durabilité des aires naturelles.

Des aires naturelles sous pression

La fréquentation en hausse des sites récréatifs interpelle la responsabilité des gestionnaires et des autres acteurs à préserver l’intégrité et la beauté de ces aires naturelles tout en garantissant la qualité de l’expérience plein air. C’est pourquoi Sans trace Canada est fier de voir De ville en forêt s’engager à outiller les milieux de la conservation et du tourisme, sport et loisir dans l’application de l’éthique Sans trace. L’éthique Sans trace est la pierre d’assise du programme Sans trace qui est fondé sur plus de quarante années de recherche et d’innovation à l’initiative du Leave No Trace Center for Outdoor Ethics, à Bolder, Colorado.

Dans son récent avis sur le plein air intitulé « Au Québec, on bouge en plein air ! », le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (2017) prend acte du défi actuel de répondre à la forte demande de la population et d’aménager des aires protégées à vocation multiple, et ce sans compromettre la fragilité des environnements. Devant un tel défi, le MEES ajoute : « Des programmes de sensibilisation, tel que celui du Sans trace, ont fait leurs preuves pour inciter les pleinairistes à poser des gestes responsables. Augmenter les activités de sensibilisation et d’éducation à l’écocitoyenneté pour protéger les espaces naturels devient important pour éviter la dégradation de ces lieux ».

Le programme Sans trace : Une aide à la durabilité des parcs et des autres sites de plein air

Avec la capacité de livrer des services complets d’accompagnement de projets et de formation, De ville en forêt se positionne comme un acteur clé du Sans trace au Québec. Sans trace Canada est heureux de voir un tel partenaire en action et lui souhaite un franc succès.

Éduquer à la responsabilité pour pouvoir léguer des milieux mieux protégés à la prochaine génération

Toute personne intéressée peut communiquer directement auprès de Danielle Landry, présidente et fondatrice de De ville en forêt. On peut découvrir l’offre de services de De ville en forêt pour le programme Sans trace à l’adresse suivante : www.devilleenforet.com/le-programme-sans-trace

 

Sans trace Canada est un organisme sans but lucratif d’envergure nationale qui a pour but de promouvoir l’usage responsable des aires naturelles par l’entremise de l’éducation, de la recherche et de partenariats. Il est l’un des quatre piliers du réseau international du Leave No Trace Center for Outdoor Ethics. Ses bureaux sont situés à Laval, au Québec. www.sanstrace.ca

De ville en forêt est une entreprise à visée sociale et environnementale installée dans le Mile End, un quartier d’innovation à Montréal. Sa mission est de rehausser la participation des visiteurs et des adeptes de plein air à la conservation de la nature et à la pérennisation des sites récréatifs dans les parcs et les autres aires protégées. Partout au Québec, elle accompagne les projets des municipalités, organismes et entreprises qui exercent des fonctions de protection ou de mise en valeur des aires naturelles, ou encore qui accueillent, accompagnent ou encadrent les différents publics en plein air. http://www.devilleenforet.com

-30-

Les représentants des médias peuvent se procurer de l’information et des images des impacts des activités de récréation et des comportements responsables en se rendant sur la page : www.devilleenforet.com/salle-de-presse

RENSEIGNEMENTS

De ville en forêt
Nom : Danielle Landry, dirigeante et fondatrice
Téléphone : 514 271-4231
Courriel : info@devilleenforet.com
Salle de presse www.devilleenforet.com/salle-de-presse

SOURCE 

Sans trace Canada
Adresse :  151, boulevard Ste-Rose, Laval (Québec) H7L 1L2 
Téléphone : 877-238-9343  
Courriel :  info@sanstrace.ca

Votre point de contact

Complément d'information

«Plusieurs sites naturels renferment des milieux fragiles qui abritent des espèces fauniques ou floristiques protégées. La gestion de ces milieux doit tenir compte de restrictions et d’exigences. Certaines activités ont été bannies de quelques secteurs où la surutilisation exerçait une trop forte pression sur le milieu. Par ailleurs, de nouvelles méthodes d’aménagement permettent parfois de pallier ces problèmes. Le défi est, d’une part, de répondre à la forte demande de la population, et ce, sans compromettre la fragilité des environnements et, d’autre part, d’aménager des aires protégées à vocation multiple. Or, force est de constater que la dégradation de l’environnement découle parfois des comportements inappropriés de certaines personnes (ex. : feu illicite ou déchets) qui constituent un manque de respect pour l’environnement et pour les autres usagers des lieux. Des programmes de sensibilisation, tel que celui du Sans trace, ont fait leurs preuves pour inciter les pleinairistes à poser des gestes responsables. Augmenter les activités de sensibilisation et d’éducation à l’écocitoyenneté pour protéger les espaces naturels devient important pour éviter la dégradation de ces lieux». 

Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (2017): Avis sur le plein air : Au Québec, on bouge en plein air !

Les résultats de la recherche permettent de mieux comprendre comment l’impact cumulé des activités en plein air dans les aires naturelles parcs altère l’intégrité, la stabilité et la beauté des milieux naturels et affecte l’expérience des visiteurs et des usagers. 

Selon le Leave No Trace Center for Outdoor Ethics, six composantes de l’environnement sont altérées par l’impact cumulatif des activités en plein air :

  • Sols : perte de matière organique, compactage, érosion
  • Flore : perte de végétation, introduction d’espèces envahissantes, dommages causés aux arbres et aux plantes
  • Ressources en eau : envasement, sédimentation, présence de savon et de matières fécales
  • Faune : dérangement, modification du comportement, dégradation de l’état de santé et de la capacité de reproduction
  • Environnement social : effet de foule, conflits entre les groupes d’usagers, diminution de la qualité de l’expérience
  • Patrimoine : vol ou atteinte aux éléments et aux artefacts culturels et historiques

Trois sources principales de pollution contribuent à la dégradation des milieux naturels d’après le Leave No Trace Center for Outdoor Ethics :  

  • Mégots de cigarettes, papier de toilette, mouchoirs de papier, gomme
  • Contenants, emballages, déchets alimentaires
  • Attirail de pêche

L’utilisation de ces images est réservée aux représentantes et représentants des médias ainsi qu’aux personnes dûment autorisées. Dans tous les autres cas, vous devez obtenir notre autorisation pour les utiliser. De plus, nous vous demandons de faire approuver vos documents avant de les diffuser. MERCI de reconnaître l’auteur de toute image puisée dans cette banque.

Exemples d’impacts courants des activités de récréation dans les parcs et les autres aires naturelles

  • L’impact cumulatif des impacts exercent entraîne rapidement la dégradation des milieux naturels.
  • La capacité de support est largement dépassé dans certains milieux.
  • L’effort recherché de la part des visiteurs et des pleinaristes consiste à éliminer les impacts évitables et à minimiser les impacts inévitables.

    

Photos : Archives de De ville en forêt

Photo 1 Photo 2 Photo 3 Photo 4

Exemples des changements de comportement attendus lors des activités de récréation dans les parcs et les autres aires naturelles

  • L’effort qui est recherché de la part des visiteurs et des pleinaristes consiste à ce qu’ils éliminent les impacts qu’ils peuvent éviter et qu’ils minimisent les impacts qui sont inévitables.

   

Photos 1 et 2 : Rémi Leroux / Photos 3 et 4 : Archives de De ville en forêt

Photo 1Photo 2Photo 3 Photo 4

 

Danielle Landry, dirigeante et fondatrice de De ville en forêt

Photo : Rémi Leroux 

Photo

L’éthique Sans trace propose une solution durable et à la source aux impacts cumulatifs des activités non motorisées dans les aires naturelles urbaines, de pleine nature et sauvages en s’appuyant sur l’éducation des publics et leur appréciation de la nature, et ce quelle que soit la façon qu’ils choisissent de profiter du plein air. Cette éthique fonde les 7 principes Sans trace qui servent de cadre de référence commun aux gestionnaires, aux intervenants publics et privés et à la population en général quant au comportement qui est attendu des usagers dans les parcs et toute autre aire naturelle. Établis scientifiquement, les 7 principes servent de balises aux usagers pour qu’ils soient en mesure de reconnaître les risques et de prendre des décisions éclairées dans chaque situation où elles et ils sont susceptibles de causer un impact négatif à l’intégrité des lieux ou à l’expérience des autres visiteurs. Le programme Sans trace propose aux organisations un ensemble de ressources à intégrer dans la gestion et la livraison de leurs services. 

Dès le départ, les concepteurs du programme Sans trace ont su qu’il fallait miser sur l’éducation et l’appréciation de la nature pour entraîner des changements d’habitudes et de comportements chez les gens. Après plus de quatre décennies de croissance continue, les résultats prouvent toujours et encore qu’ils avaient vu juste. En 2017, seulement aux États-Unis, plus de 15 400 000 individus ont participé à des activités éducatives ou reçu de l’information en personne. La même année, plus de 32 000 autres individus ont consulté le site du Leave No Trace Center for Outdoor Ethics (LNTCOE) pour se documenter. De plus, des sondages récents auprès des gestionnaires de terres publiques montrent la part que ces derniers attribuent au programme Sans trace dans l’amélioration des problèmes de gestion dans les parcs. Et comme son succès d’estime ne s’est jamais démenti dans son domaine, l’éthique Sans trace est devenu le cadre de référence le plus populaire dans le monde.

Au Canada, la progression du Sans trace n’est malheureusement pas aussi bien documentée. Et même si au Québec on ne détient pas non plus de données précises, nous pouvons avoir au moins l’assurance que les guides et les autres professionnels du tourisme d’aventure et de plein air y sont initiés depuis plus de dix ans et qu’ils contribuent à leur tour à l’éducation des clientèles qu’ils accueillent, encadrent et accompagnent dans leurs aventures en plein air. 

Sans trace Canada est l’un des quatre piliers internationaux du Leave No Trace Center for Outdoor Ethics.  Ses bureaux sont au Québec. L’organisme est présentement en processus de restructuration. Parmi ses membres fondateurs, on retrouve notamment Aventure Écotourisme Canada, la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP/CPAWS), Parcs Canada et MEC.

Les municipalité et les organismes publics ou privés qui s’engagent dans le déploiement de l’éthique Sans trace intègrent graduellement les ressources du programme Sans trace à trois niveaux : 1) la formation de leurs ressources humaines et des autres acteurs-clés; 2) la communication et l’interprétation auprès de leurs publics; 3) la programmation éducative. Notre travail chez De ville en forêt consiste à accompagner ces organisations dans leur démarche de manière à ce qu’ils puissent atteindre le niveau d’autonomie requis pour amorcer le changement. Par la suite, nous pouvons intervenir de manière ponctuelle pour les aider à atteindre de nouveaux objectifs.

Programme Sans trace

Éthique plein air Sans trace

Nous exploitons les ressources du programme développé par le Leave No Trace Center for Outdoor Ethics en matière d’éducation à la fréquentation responsable des aires naturelles pour des accompagnements ponctuels ou structurants.

  • Les organisations intéressées par le déploiement événementiel, local ou territorial de l’éthique plein air Sans trace peuvent faire appel à nos services pour passer à l’action et encourager leurs partenaires à emboîter le pas. Forfaits et contrats sont développés sur mesure pour elles. Notre catalogue présente quelques services qui peuvent leur servir de point de départ. Nous nous adressons aux municipalités, aux gestionnaires privés et publics d’aires protégés, aux entreprises et aux organismes qui accueillent, encadrent ou accompagnent les visiteurs et les adeptes de plein air dans les parcs et toute autre aire naturelle.

  • Les individus peuvent bénéficier du programme de formation et de perfectionnement Sans trace que nous mettons à leurs disposition. Notre calendrier annonce les activités en admission générale qui s’adressent aux éducatrices et éducateurs Sans trace et à celles et ceux qui souhaitent le devenir. Les autres activités sont commandées par les organisations et les groupes intéressés qui sont soucieux de sensibiliser et d’outiller leurs intervenants, leurs clientèles ou la population générale. 

Programme Sans trace   Catalogue   Calendrier

Sans trace + Écoconsommation + Zéro déchet

Les impacts écologiques et environnementaux de l’activité récréative en plein air s’ajoutent à l’empreinte laissée partout par les humains. Nous mettons de l’avant une vision intégrée de l’écoresponsabilité qui reconnaît la part de responsabilité des pleinairistes de la préparation au retour, et ce quelle que soit la façon qu’ils choisissent de passer du temps en plein air. 

Mettant à profit ce que la science et les bonnes pratiques mettent graduellement au grand jour, nous intégrons les principes Sans trace, de l’écoconsommation et du zéro déchet à nos contenus éducatifs. Nos conseils visent particulièrement les préparatifs des sorties en plein air, le choix de l’équipement, le transport vers les sites récréatifs, les habitudes et les comportements adoptés au cours des activités non motorisées.

L’utilisation du logo de De ville en forêt est réservée aux représentantes et représentants des médias ainsi qu’aux personnes dûment autorisées. Dans tous les autres cas, vous devez obtenir notre autorisation pour l’utiliser. De plus, nous vous demandons de faire approuver vos documents avant de les diffuser. D’autres versions du logo sont disponibles sur demande.

Format PNG Format JPG