Programme Sans trace

Photo : Yan Kaczynski Ι Photo prise par Yan Kaczynski pour Loisir Sport Outaouais

Présentation

Le programme Sans trace vise à atténuer l’impact cumulatif de la fréquentation dans les aires naturelles, urbaines, périrubaines et de l’arrière-pays en évitant que les impacts individuels s’additionnent au fil du temps. Il sert à promouvoir UN SEUL ET UNIQUE MESSAGE quant au comportement qui est attendu de chaque personne pour prévenir ou réduire chaque impact de ses activités en plein air. Son message est basé sur les sept principes Sans trace.

L’organisme à but non lucratif Leave No Trace voit au développement du programme Sans trace et à son implantation partout aux États-Unis. Ses bureaux sont situés à Boulder, au Colorado.

Au Québec, c’est De ville en forêt qui a pris l’initiative d’exploiter les ressources du programme Sans trace pour répondre aux besoins du monde municipal, des secteurs à but non lucratif et bénévole ainsi que de l’industrie du plein air, du tourisme et de l’événementiel. La microentreprise ne touche aucune aide gouvernementale ou privée. Ce sont donc ses bénéfices qu’elle réinjecte dans la recherche et le développement.

De ville en forêt est le fournisseur autorisé par Sans trace Canada du programme Sans trace au Québe. Fier partenaire du Leave No Trace et de Sans trace Canada.

Origine et mission de l’organisme Leave No Trace

« En 1993, des défenseuses et défenseurs de l’environnement venant du public, du secteur du plein air et de la communauté de gestion des terres ont répondu à un appel visant à protéger les territoires naturels. Ils se sont rassemblés à Washington, DC, afin de former une organisation autonome. L’organisme Leave No Trace y a été incorporé en 1994. »

« Le Leave No Trace propose des solutions éprouvées et basées sur la recherche pour la protection du monde naturel. L’organisme accomplit sa mission en fournissant de l’éducation, des compétences et des recherches innovantes pour aider les gens à prendre soin des aires naturelles qu’ils fréquentent pour leurs activités en plein air. »

Extrait du rapport annuel 2019 du Leave No Trace montrant la capacité de mobilisation et la force d’impact de son organisation

Stratégie éducative

Le programme Sans trace mise sur l’éducation pour favoriser l’adoption volontaire d’un comportement responsable chez les visiteurs plutôt que sur l’imposition de frais et de restrictions d’accès en réponse à la dégradation des milieux naturels. De plus, l’éducation surpasse les programmes de restauration qui sont risqués et extrêmement coûteux : elle est efficace et moins gourmande en ressources naturelles, humaines et financières.

La stratégie éducative du programme Sans trace repose sur les sept principes Sans trace©. Ils constituent un cadre de référence sur les habiletés et les techniques de réduction des impacts qui ont éprouvées dans la plupart des écosystèmes et des environnements récréatifs et touristiques. Fondés au plan scientifique, les sept principes Sans trace demeurent à la fine poine de la recherche dans les domaines de l’écologie et des sciences humaines.

Le programme Sans trace mise sur l’éducation pour favoriser l’adoption volontaire d’un comportement responsable chez les visiteurs plutôt que sur l’imposition de frais et de restrictions d’accès en réponse à la dégradation des milieux naturels. De plus, l’éducation surpasse les programmes de restauration qui sont risqués et extrêmement coûteux : elle s’avère plus efficace et moins gourmande en ressources naturelles, humaines et financières.

La stratégie éducative du programme Sans trace repose sur les sept principes Sans trace ©. Ils constituent un cadre de référence sur les habiletés et les techniques de réduction des impacts qui ont été éprouvées dans la plupart des écosystèmes et des environnements récréatifs et touristiques. Ils expliquent POURQUOI et COMMENT réduire chaque impact écologique ou social. Ces informations développent la capacité à prendre de meilleures décisions sur le terrain et au moment des préparatifs.

Fondés au plan scientifique, les sept principes Sans trace demeurent à la fine poine de la recherche dans les domaines de l’écologie et des sciences humaines. Ils sont aussi régulièrement mis à jour par le leave No Trace selon les plus récentes connaissances venant de biologistes, de gestionnaires de territoire et d’autres chefs de file de l’éducation en plein air. 

Adoptés dans plus de 90 pays, les sept principes Sans trace sont les plus populaires à travers le monde. Ils ont été adaptés à une vingtaine d’activités non motorisées afin de mieux habiliter les adeptes de ces activités à réduire leurs impacts dans les environnements où elles et ils les pratiquent.

Recherche

L’organisme Leave No Trace finance, conçoit et entreprend des recherches dont l’objectif est d’étayer des façons orginales et efficaces de sensibiliser et outiller les gens à protection des parcs et des autres aires naturelles. Les conclusions tirées de ces études servent à mieux comprendre comment appuyer le changement de comportement en cohérence avec les sept principes Sans trace. Ce sont des ressources essentielles pour le programme Sans trace.

L’organisme Leave No Trace finance, conçoit et entreprend des recherches dont l’objectif est d’étayer des façons orginales et efficaces de sensibiliser et outiller les gens à protection des parcs et des autres aires naturelles. Les conclusions tirées de ces études servent à mieux comprendre comment appuyer le changement de comportement en cohérence avec les sept principes Sans trace.

Le Leave No Trace élabore des projets de recherche qui sont innovants. Il utilise des méthodes d’avant-garde, combinant différentes techniques de collecte de données en vue de rassembler d’importantes informations. Les résumés de récentes études offrent un aperçu des conclusions les plus marquantes, tout en détaillant également les implications les plus significatives sur le plan de la gestion et de l’éducation. En général, ces études se concentrent sur les comportements des gens dans leurs activités de loisir et déterminent les points de levier afin d’influencer les choix que les gens font en plein air. Ce sont des ressources essentielles pour le programme Sans trace.

Évaluation

Le programme Sans trace s’attaque aux problèmes les plus courants de la fréquentation dans les parcs et les autres aires naturelles. Il solutionne par l’éducation des problèmes qui sont en grande partie occasionnés par une vague de nouveaux visiteurs qui manquent d’information, de préparation et de compétence.

Le programme Sans trace s’attaque aux problèmes les plus courants dans les parcs et les autres aires naturelles :

  • bruit excessif;

  • conflits d’usage;

  • création et multiplication des sentiers informels;

  • déchets, gestion inadéquate des matières résiduelles et des déchets dangereux, et pollution des ressources en eau;

  • dérangement de la faune;

  • destruction par le feu;
  • enlèvement du patrimoine naturel ou culturel;

  • élargissement des sentiers;

  • empiètement sur les propriétés privées;

  • érosion et perte de végétation;

  • gestion inadéquate des déchets humains;

  • graffitis;

  • impact causé par le camping;

  • impact causé par les chiens;

  • impact causé par les feux de camp;

  • propagation d’espèces exotiques envahissantes;

  • surfréquentation. 

Il solutionne par l’éducation des problèmes qui sont en grande partie occasionnés par une vague de nouveaux visiteurs qui manquent d’information, de préparation et de compétence.

La recherche menée par l’organisme Leave No Trace démontre que le programme Sans trace réussit à améliorer, et de manière significative, les connaissances, l’éthique et le comportement chez les personnes qui s’adonnent à des activités en plein air. Les résultats suivants sont observés :

  • faune sauvage en meilleure santé, davantage prospère, entretenant moins d’interactions négatives avec les humains;

  • réduction considérable des déchets;

  • dégradation moindre des plantes indigènes et des espèces animales;

  • connexion plus forte avec la nature et un plus grand sens d’engagement envers sa protection chez les gens.

Une enquête menée auprès de gestionnaires de parc a révélé que plus de 35% d’entre faisait face aux impacts majeurs suivants :

  • dégradation de la végétation (45.2%);

  • déchets (44.3%);

  • introduction d’espèces envahissantes (43.3%);

  • bruit (39.4%);

  • impact des feux de camp (38.3%);

  • dommages causés par les déplacements hors sentier (36.2%);

  • raccourcis (35.3%).

Une évaluation a été conduite auprès des gestionnaires qui détenaient une moyenne de 18 années d’expérience d’implantation du programme Sans trace. 72.8% ont estimé que les sept principes Sans trace étaient modérément ou extrêmement efficaces dans la réduction des impacts liés aux activités récréatives. 44.8% d’entre eux ont jugé que la quantité de déchets abandonnés dans leur parc avait diminué grâce au programme Sans trace

Depuis 2010, le Leave No Trace a implanté le programme Sans trace dans plus de 100 sites lourdement endommagés par la fréquentation des visiteurs. Une combinaison de mesures de formation, de communication, d’éducation des publics et de gestion des impacts ont été mises en place dans chacun de ces milieux après que le personnel et les bénévoles aient reçu une formation Sans trace et qu’ils aient pu poser un diagnostic sur les impacts, analyser le comportement des visiteurs et envisager les mesures spécifiques à mettre en œuvre dans un processus d’amélioration continue. Un rapport sommaire pour plus de 100 sites Hot Spots est disponible en ligne. Le Leave No Trace a également recensé les meilleures pratiques et les leçons apprises dans le but de mettre ce savoir collectif au service des milieux engagés dans la recherche de solutions aux impacts de la fréquentation.

La désignation Leave No Trace Gold Standard Site reconnaît les sites mettant en œuvre les plus hauts standards du programme Sans trace à travers les États-Unis. Parcs nationaux, forêts nationales, prairies et voies navigables, parcs d’État, refuges fauniques, fiducies foncières, aires gérées par le comté et la municipalité : toutes ces terres publiques peuvent être reconnues. Une présentation sommaire des 13 sites qui détiennent cette désignation est accessible en ligne. On y résume leurs progrès et les recommandations du Leave No Trace pour perfectionner leur programme.

Conseil & Accompagnement

Chez De ville en forêt, nous mettons le programme Sans trace à la portée de toute organisation qui informe, accueille ou encadre des publics dans l’un ou l’autre des contextes suivants :

  • sur un site ou un territoire à l’échelle locale, régionale ou nationale;

  • dans le cadre d’un programme, d’un rassemblement ou d’un événement organisé en plein air;

  • dans un secteur d’activité en particulier.

Nous accompagnons également les efforts de collaboration entre plusieurs gestionnaires de territoire, leurs partenaires et d’autres acteurs de la communauté (tels que fournisseurs de services transport, de restauration et d’hébergement; manufacturiers, détaillants et agents de location de matériel de plein air; médias, influenceurs, photographes, vidéastes, etc.).  Il est démontré qu’une telle collaboration peut accroître les retombées positives en influençant le comportement général. à l’aide d’un message cohérent et communiqué de manière coordonnée.

Démarche d’amélioration continue

Le déploiement du programme Sans trace doit être envisagé comme une démarche d’amélioration continue. Dans une démarche d’amélioration continue, une organisation s’applique à créer des conditions idéales pour résoudre des problèmes. À l’aide du schéma ci-dessous, on comprend comment une organisation peut, étape par étape, mettre les bonnes mesures pour solutionner les problèmes d’impact qu’elle a diagnostiqués au départ. En cliquant sur chaque image numérotée, on a un aperçu des efforts à consentir à chaque étape .

Notre rôle consiste à aider les organisations à déployer le programme Sans trace. D’abord,

une offre de formation, nous facilitons leur appropriation des sept principes Sans trace qui doit leur servir à communiquer le comportement attendu des publics pour atténuer les impacts de leurs activités . Ensuite, nous les conseillons et les accompagnons dans la création des outils pour progresser.

dans le but de Voici une liste des principaux outils requis aux différentes étapes :

  • Étape 1 Ι Inventaire éducatif;

  • Étape 2 Ι Diagnostic terrain;

  • Étape 3 Ι Plan d’action et d’évaluation;

  • Étape 4 Ι Plan de formation Sans trace;

  • Étape 4 Ι Plan de partenariat;

  • Étape 5 Ι Plan de gestion des impacts;

  • Étape 6 Ι Plans de communication et d’éducation des publics.

Schéma d’amélioration continue

Illustration originale : Rémi Leroux

Premiers pas avec le programme Sans trace

Dans les deux exemples ci-dessous fournis par le Leave No Trace, on découvre comment chaque milieu parvient à s’approprier les ressources du programme Sans trace pour réduire les impacts sur son site et favoriser le changement de comportement. En plus de la formation, les mesures de communication, d’éducation des publics et de partenariat mises en place produisent des résultats significatifs.

Un rapport sommaire est disponible en ligne pour plus de 100 Hot Spots de même que pour 13 sites Gold Standard.

Merci de nous dire si nous avons réussi à bien vous informer.

    Votre nom

    Votre adresse courriel

    Cette page répond-elle à vos questions?
    OuiNon

    Si non, quelle information additonnelle voudriez-vous trouver ici?

    Je désire participer au tirage.*
    OuiNon


    Aller au contenu principal