SANS TRACE | Événements en plein air

Photo : Yan kaczynski pour le camp Kéno

SANS TRACE Ι ÉVÉNEMENTS EN PLEIN AIR

Principe 1 Ι SE RENSEIGNER AVANT DE PARTIR

  • Penser à s’approvisionner dans un jardin avoisinant, ou auprès d’un marchand ou d’un producteur local.
  • Au moment des préparatifs, remballer la nourriture dans des contenants réutilisables.
  • Apporter du matériel réutilisable : bouteilles, verres, assiettes, ustensiles, serviettes, etc. Moins de déchets seront ainsi générés sur place.
  • Consulter le site Web de l’événement pour connaître les consignes, les règles et les règlements précisant ce qu’il faut, ou non, apporter.

Principe 2 Ι RESTER SUR LES SENTIERS ET CAMPER ADÉQUATEMENT

  • Si possible, se déplacer en transport actif, marche ou vélo par exemple, dans la localité et les environs une fois que le campement est installé, au lieu de prendre un véhicule motorisé pour faire ses courses ou acheter du matériel. Choisir le covoiturage ou le transport collectif pour se rendre sur les lieux de l’événement ou du festival.
  • Marcher (ou rouler) sur les chemins aménagés pour protéger la végétation.
  • Ne pas piétiner les fleurs, les plantes ou les arbustes. Lorsqu’ils sont abîmés, ils risquent de ne plus repousser.
  • Camper uniquement sur les sites de camping existants ou désignés afin de ne pas abîmer la végétation.
  • Apporter des tables et des chaises pliantes ou tout autre équipement pour rendre le site confortable. Les bons sites de camping se trouvent; ils ne se fabriquent pas.

Principe 3 Ι RAPPORTER SES DÉCHETS

  • Pratiquer l’art de la réutilisation. Réutiliser ses assiettes, ses ustensiles, ses verres et tout autre article.
  • Sécuriser les installations du site de camping pour que les déchets ne soient pas emportés par le vent. Garder les lieux bien rangés.
  • Trier les déchets en trois catégories : les compostables, les recyclables et les ultimes qui vont à l’enfouissement. Gérer séparément les déchets dangereux, tels que les piles ou les bonbonnes de carburant à réchaud, qui présentent des risques pour la santé humaine et l’environnement. Utiliser les bornes de collecte des mégots.
  • Contribuer à l’effort collectif en ramassant tous les détritus trouvés sur le site. Inspirer les autres à en faire tout autant.
  • Si la présence des chiens est autorisée, apporter des sacs pour les excréments et les déposer dans une poubelle.
  • Garder l’eau propre. Ne pas mettre de savon, de nourriture, de déchets humains ou canins dans une source d’eau.
  • Au moment de partir, rapporter tout ce que l’on a apporté. Laisser les lieux au moins aussi propres qu’on les a trouvés en arrivant.

Principe 4 Ι LAISSER INTACT CE QUE L’ON TROUVE

  • Laisser les objets naturels, culturels ou historiques tels qu’on les trouve pour que les autres puissent en profiter aussi.
  • Respecter les plantes et les arbres. Les graver, les inciser ou les peler peut leur être fatal.
  • Fermer les robinets et les douches lorsque l’on a fini de s’en servir pour éviter tout gaspillage d’eau.

Principe 5 Ι AGIR PRUDEMMENT AVEC LE FEU

  • Cuisiner sur un réchaud portatif. C’est plus pratique pour la cuisson et moins dommageable qu’un feu.
  • Avant de ramasser du bois, ou d’utiliser celui que l’on a apporté, pour faire un feu, il faut connaître la réglementation locale. Se rappeler que ramasser du bois dans des zones très fréquentées appauvrit les réserves de bois, et peut faire l’objet d’une interdiction. Par ailleurs, apporter du bois de chez soi risque d’introduire des ravageurs dans le secteur.
  • Si on veut vraiment faire un feu de camp, s’assurer que c’est autorisé et sans danger dans l’aire où l’on se trouve. N’utiliser que des emplacements de feu existants afin de protéger le sol des brûlures ou les surfaces rocheuses des marques de suie. Faire des feux de petite dimension pour minimiser leur impact.
  • Éviter en tout de temps de brûler de la nourriture ou des déchets. S’assurer que tout le bois est réduit en cendres et que le feu est complètement éteint avant de partir. Transvider la cendre d’un barbecue ou d’une boîte à feu dans un bac à cendres, jamais dans l’eau ou sur la berge.

Principe 6 Ι LAISSER LA FAUNE À SON ÉTAT SAUVAGE

  • Observer les animaux sauvages à distance. Ne jamais les nourrir, les suivre, ni les approcher. La nourriture humaine est malsaine pour eux et peut leur créer des habitudes qui les mettent en danger.
  • Protéger la faune et sa propre nourriture en mettant à l’abri des prédateurs tous les aliments, les déchets et le compost.

Principe 7 Ι RESPECTER LES AUTRES

  • Si la présence des chiens est autorisée, les maîtriser en tout temps pour les protéger, ainsi que les autres festivaliers et la faune locale.
  • Respecter la collectivité qui est notre hôte. Agir de manière exemplaire pour qu’elle continue d’accueillir les futurs événements ou festivals.
  • Se donner comme règle d’or de traiter les autres participantes et participants et la population locale comme on voudrait qu’ils se comportent avec nous.
  • Former une communauté de campeuses et campeurs soucieux de la propreté et de l’environnement. Agir de concert avec celles et ceux qui nous entourent pour partager nos ressources et s’efforcer de réduire les impacts à leur plus faible niveau possible tout en s’amusant.

LES SEPT PRINCIPES SANS TRACE LORS DES ÉVÉNEMENTS EN PLEIN AIR

Version originale du Leave No Trace Center for Outdoor Ethics Ι Avec la permission de Sans trace Canada : traduction, adaptation et reproduction (2020) par De ville en forêt, partenaire de Sans trace Canada et fournisseur autorisé pour le programme Sans trace au Québec.