Camp Gardiens des sentiers

Camp Gardiens des sentiers

Les sentiers du Québec sont beaux. Aujourd’hui, nous comprenons mieux comment leur pérennité repose sur quatre composantes et qu’elles sont indissociables : 

    1. l’aménagement durable des sentiers ;
    2. la protection de l’intégrité écologique des éccosystèmes et des habitats dans les milieux d’implantation des sentiers ;
    3. l’entretien régulier des sentiers et des infrastructures (panneaux, toilettes sèches ou au compost, refuges, etc.) ;
    4. la fréquentation responsable des lieux par les adeptes de plein air ou de tourisme de nature ou d’aventure.

Ce camp va permettre aux participantes et aux participants de s’initier au mode d’entretien de sentiers pratiqué par des bénévoles. Ils découvriront les 7 principes Sans trace© et les techniques de réduction des impacts qui sont à la base d’une fréquentation responsable des sentiers. Guidés par Danielle et Patrick, deux amoureux de la nature, ils s’exerceront à mettre en pratique leurs nouveaux savoirs en milieu forestier. Enfin, ils donneront un sérieux coup de main aux travaux d’entretien du Sentier national, un des joyaux patrimoniaux du Québec.

Dans les semaines qui précéderont le camp, accompagnés par Ariane, les participantes et les participants apprendront les rudiments de la longue randonnée et se prépareront à laisser les lieux dans un meilleur état que celui dans lequel ils les auront trouvés. Ariane est l’instigatrice du camp 2019 et l’organisatrice bénévole de la Clé des champs. Elle a prévu une rencontre de préparation en groupe.

Le partage du matériel fait partie d’une longue tradition dans le monde du plein air. Nous avons donc tout prévu pour faciliter la mise en commun du matériel. Pour ce qui est du matériel individuel (sac de couchage, matelas, etc,) ou d’autres pièces d’équipement manquantes, pensez à la location : Bonnes adresses

©1999 by the Leave No Trace Center for Outdoor Ethics :  lnt.org Ι Adaptation française de Sans trace Canada : sanstrace.ca
Crédit photo pour l’entête : Patrick Auger

En collaboration

En partenariat

Information détaillée

Compétences requises

Nous n’enseignons pas de compétences de base pour la randonnée durant cette activité. Et nous ne fournissons que des informations d’ordre général pour s’y préparer. C’est pourquoi les personnes intéressées doivent se sentir à l’aise dans un environnement naturel, posséder l’équipement requis et être en bonne santé pour s’inscrire à cette activité.

Nous ne partons jamais sur le terrain sans vérifier au préalable la capacité physique et le niveau d’expérience des participantes et des participants. Par conséquent, les participantes et les participants doivent s’attendre à répondre à quelques questions à ce sujet lors de leur inscription et de nouveau au moment du départ.

Exigence physique

Il est important que les participantes et les participants se préparent à passer du temps à l’extérieur beau temps mauvais temps. En effet, seules des conditions météorologiques dangereuses pourraient nous obliger à annuler ou à modifier le programme.

Le groupe aura un effort physique modéré à fournir. Nous franchirons une distance maximale de 4 kilomètres à l’aller et au retour, entre le point de départ et le refuge, sur un sentier de niveau facile. Le jour 2, quelques kilomètres seront également franchis.

Plan et horaire Ι À titre indicatif

Avec l’accord des participantes et des participants, les organisateurs s’accordent le droit de modifier le plan en cours de route selon les aléas du programme ou des conditions climatiques.

Jour 1  Ι  Rendez-vous à l’entrée du sentier : 18h30 : garder une lampe frontale ou une lampe de poche à porter de main pour la randonnée de nuit vers le refuge (longueur du trajet : 4 km)

    • Accueil du groupe et distribution des outils
    • Randonnée jusqu’au refuge Paul-Perreault
    • Orientation sur le terrain et installation dans le refuge
    • Histoire du territoire et des gens

Jour 2 Ι 9 heures : prévoir suffisamment de temps pour le rangement du refuge et le ravitaillement en eau avant le début des activités

    • Présentation du programme
    • Organisation des groupes A et B
    • Préparation des sacs à dos pour la journée
    • Consignes de sécurité

Jour 2 Ι 9h30 à 12h30

    • Départ en randonnée (beau temps mauvais temps)
    • Groupe A : Introduction aux 7 principes Sans trace
    • Groupe B : Introduction à l’entretien de sentiers

Jour 2 Ι Heure du lunch

    • Rassemblement en groupe
    • Lunch

Jour 2  Ι 13h30 à 16h30 

    • Deuxième départ en randonnée (beau temps mauvais temps)
    • Groupe A : Introduction à l’entretien de sentiers
    • Groupe B : Introduction aux 7 principes Sans trace
    • Ravitaillement en eau

Jour 2  Ι À partir de 17h00

    • Préparation du repas
    • Pause-repas
    • Jeu de l’empreinte
    • Récits de la journée
    • Coucher libre

Jour 3 Ι 9h00 à 10h00 

    • Rangement et nettoyage du refuge
    • Balayage visuel du site extérieur
    • Clôture du programme
    • Plein air libre à partir de 10h00

L’introduction aux 7 principes Sans trace correspond au premier palier de la structure de formation du programme Sans trace. La National Outdoor Leadership School et le Leave No Trace Center for Outdoors Ethics sont à l’origine du programme de formation des éducatrices et des éducateurs Sans trace. Ils ont publié le « Leave No Trace Master Educator Handbook » (2015) qui établit les normes de formation les plus actuelles. Tout le programme est basé sur une approche participative et expérientielle. Le programme se compose de trois paliers de formation : l’atelier de sensibilisation, le cours Instructrice et Instructeur, le cours Maître instructrice et Maître instructeur.

Itinéraire

Voir la carte du Sentier national – Sentier du Mont-Ouareau

Équipement

Voir la liste de vérification

Pensez à apporter plus de vêtements chauds que vous le feriez en ville. Les variations de température sont toujours plus importantes en forêt, en montagne et près des cours d’eau.

Le partage du matériel fait partie d’une longue tradition dans le monde du plein air. Nous avons donc tout prévu pour faciliter la mise en commun du matériel.

Pour ce qui est du matériel individuel (sac de couchage, matelas, etc,) ou d’autres pièces d’équipement manquantes, pensez à la location : Bonnes adressses pour la location

Eau potable

Il n’y a pas d’eau potable sur le site. Vous aurez accès à un point d’eau à proximité du refuge, mais le traitement de cette eau  de source naturelle sera de rigueur. Apportez votre matériel ou entendez-vous pour mettre en commun ce matériel avec les autres membres du groupe. Prévoyez au moins deux litres d’eau filtrée et stérilisée par jour.

Alimentation

Un seul repas doit être planifié et préparé en équipe, soit le souper du jour 2. Pour le reste, vous serez individuellement responsables de votre alimentation et de la préparation de vos repas. Rien n’empêche votre groupe de collectiviser l’ensemble de ses repas, bien au contraire. Notez qu’aucun équipement ne sera fourni : la mise en commun du matériel est fortement encouragé.

Nous vous encourageons à consulter les 7 principes Sans tracepour vous aider à planifier et à préparer des repas avec l’impact le plus faible possible.

Refuge

Vous passerez deux nuits dans un refuge rustique : prévoyez ce qu’il vous faut pour votre confort.

Lieu

Notre camp de base se situe sur le Sentier national – Sentier du Mont-Ouareau, dans les Parcs régionaux de la Matawinie. L’hébergement se fait au refuge Paul-Perreault.

Les personnes qui souhaitent prolonger leur séjour au refuge peuvent profiter de l’offre des Parcs régionaux de la Matawinie de 25% réduction sur une nuitée supplémentaire. Appelez pour réserver.

Point de rencontre

Rendez-vous dans le stationnement du Grand R, à l’entrée du sentier  : 251, chemin Fusey, Saint-Donat, Québec, J0T 2C0 | Tél.: 819 424-1333 ou 1 855 424-1333

Assurez-vous de vérifier toutes les informations avant votre départ et de savoir comment vous rendre.

Votre lien vers Google Maps

L’activité débutera à l’heure. Nous vous recommandons de prévoir plus de temps que d’ordinaire pour faire la route. Nous ne voudrions pas que votre retard risque de compromettre votre participation.

De ville en forêt ne pourra pas être tenue responsable d’une erreur de navigation liée à l’utilisation de Google Maps ou de toute autre application.

En cas d’annulation ou de retard, vous devez prendre les moyens de nous avertir au numéro de téléphone suivant : 514 271-4231. Notez que le service téléphonique n’est pas garanti dans les régions plus éloignées. Il pourrait y avoir un délai avant que nous puissions vous retourner votre appel.

Transport carboneutre

La plantation d’arbres est une action écologiquement responsable. Elle tend à compenser les effets des émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère qui n’ont pu être réduites.

De ville en forêt a opté pour le projet Carbone Boréal afin de financer la plantation d’arbres en forêt boréale québécoise en guide de compensation de ses propres émissions. Selon l’information que nous avons pu vérifier, pour chaque compensation, des arbres de plantations géoréférencées sont assignés pour capter le CO2 correspondant et ils sont mis au registre public en ligne.

Vous pouvez faire une simulation à l’aide du calculateur GES en ligne et voir combien il vous en coûterait pour compenser les émissions que vous produirez pour faire l’aller-retour entre chez vous et le site de la formation.

« Carbone boréal est le seul programme de compensation d’émissions de gaz à effets de serre par plantation d’arbres qui est entièrement dédié à la recherche universitaire portant entre autres sur le rôle de la forêt dans la lutte aux changements climatiques. » (Consulté en ligne)

RÉDUISEZ Ι COMPENSEZ VOS ÉMISSIONS

La responsabilité de De ville en forêt et de Kilomètre

De ville en forêt et Kilomètre se sont imposés des règles strictes de conduite en matière de sécurité, un code d’éthique rigoureux, un ratio d’encadrement adéquat, des pratiques respectueuses de l’environnement et des standards de qualité conformes aux normes et règlements existants. Leur personnel est qualifié en secourisme en région éloignée ainsi qu’en premiers soins et réanimation cardiorespiratoire.

Avant d’entreprendre une activité, les participantes et les participants doivent s’assurer que leur niveau d’expérience, leur état de santé,  leur capacité physique ainsi que leur équipement correspondent aux conditions et aux exigences de l’activité à laquelle ils se préparent à participer. Chaque personne est donc responsable de vérifier les conditions et les exigences de l’activité avant de procéder à son inscription.

Les participantes et les participants doivent également prendre conscience des risques qu’ils pourraient rencontrer et se préparer en conséquence. Parmi les mesures de sécurité que nous avons adoptées, se trouve celle de rendre obligatoire la signature d’un formulaire de reconnaissance et acceptation des risquesau moment de l’inscription. Dans ce formulaire, les participantes et les participants doivent confirmer qu’ils ont pris connaissance des conditions dans lesquelles se déroulera l’activité et des risques inhérents à celle-ci.

Les risques des activités dispensées par De ville en forêt et Kilomètre sont, de façon plus particulière, mais non-limitative, énumérés sur le formulaire de reconnaissance et d’acceptation des risques. Les voici en bref:

  • blessures dues à une chute ou à un autre mouvement (entorse, foulure, fracture, etc.);
  • blessures avec objet contondant ou coupant, (branches, matériel, etc.);
  • blessures résultant de contact accidentel ou non entre les individus;
  • allergies ou intoxications alimentaires;
  • froid ou hypothermie;
  • brûlures ou troubles dus à la chaleur;
  • contact avec l’eau ou noyade (lors d’une activité aquatique ou à proximité d’un cours d’eau).

De ville en forêt et Kilomètre ont pris les mesures nécessaires afin de bien gérer tous ces risques. En tout début d’activité, les participantes et les participants seront informés des règles et des procédures de sécurité que nous avons mises en place pour parer à toutes les éventualités.

De ville en forêt et Kilomètre détiennent une couverture d’assurance des biens et de la responsabilité civile. Nos entreprises ne pourront être tenues responsablse d’aucune blessure à un individu ni d’aucun dommage aux biens personnels des participantes et participants.

Bien-être et sécurité

De ville en forêt et Kilomètre doivent veiller à ce que toutes les conditions soient réunies afin d’assurer le bien-être et la sécurité de l’ensemble du groupe et de son personnel. Par conséquent, nous nous réservons le droit d’annuler l’inscription de toute personne jugée en incapacité de participer à l’activité selon les informations apparaissant dans son formulaire d’inscription et de reconnaissance et acceptation des risques.

Nous nous réservons également le droit d’interrompre la participation de toute personne jugée en incapacité de poursuivre l’activité. C’est pourquoi, sur place, les représentants de De ville en forêt et de Kilomètre demanderont à chaque participant de leur confirmer que son état physique et émotionnel lui permet effectivement de participer à l’activité. Dans le doute, les représentants exerceront leur propre jugement.

Annulation

Préparez-vous à faire face aux intempéries. Nous ne rembourserons ni créditerons les sommes payées. Et nous ne reporterons pas non plus le cours à une date ultérieure. Toutefois nous nous réserverons le droit d’apporter des changements au programme en cas de risques d’impact sur les milieux naturels.

Dans le cas d’urgences environnementales ou de conditions météorologiques extrêmes, nous pourrions nous trouver dans l’obligation d’annuler ou d’interrompre cette activité en plein air. Le cas échéant, nous communiquerons un avis d’annulation aux participantes et aux  participants. La réservation ne sera ni remboursée, ni créditée, ni reportée.

S’il fallait que De ville en forêt envisage une annulation pour toute autre cause de force majeure indépendante de sa volonté, les frais d’inscription seraient intégralement remboursés sans autre dédommagement.

Dans le cas d’une annulation avant le cours

De ville en forêt remboursera 50% des frais d’inscription si l’annulation est signalée par la participante ou le participant dans un délai de trente (30) jours ou plus, et 30% dans un délai de vingt-et-un (21) jours. Aucune somme n’est remboursée à moins de vingt-et-un (21) jours. Comme entreprise, nous avons fait ce choix en raison des sommes que nous engageons très tôt dans le processus d’organisation de nos activités. Nous vous remercions de votre compréhension.

Politique de réservation

Voir notre politique

Le refuge Paul-Perreault comprend l’accès à une toilette sèche, douze bases de lits en bois, un poêle à bois, une table avec des chaises et le bois de chauffage. Durant la journée, le refuge est utilisé comme lieu de repos par les randonneurs.

Il est interdit de faire des feux à l’extérieur du refuge. La source d’eau la plus près se trouve au lac Lemieux, à quelques mètres à peine du refuge. Traiter l’eau de source naturelle est obligatoire en plein air : vous devez apporter le matériel nécessaire. 

Crédit photo et source d’information : Parcs régionaux de la Matawinie

Un  camp d’introduction à l’entretien des sentiers et à leur fréquentation responsable : un moment de camaraderie, d’apprentissage et de plein air dans un des rares espaces encore sauvages à proximité de Montréal.

Coût et réservation : communiquez avec Ariane Migault, organisatrice bénévole pour la Clé des champs

Public visé : toute personne répondant aux conditions d’inscription et membre du club plein air

Nombre de participants : maximum : 10 personnes

Dates et horaire : 1 novembre, 18h30, au 3 novembre 2019, 10 heures 

Hébergement : refuge Paul-Perreault, dans les Parcs régionaux de la Matawinie

Lieu : sentier du Mont-Ouareau, sur le Sentier national

Complétez votre formulaire de reconnaissance et acceptation des risques

Programme

Préparation à la longue randonnée

Ariane Migault, organisatrice bénévole

Introduction aux 7 principes Sans trace

Danielle Landry, maître instructrice Sans trace

Introduction à l’entretien des sentiers

Patrick Auger, parrain du sentier du Mont-Ouareau