Tourisme et plein air écoresponsables

«Plusieurs sites naturels renferment des milieux fragiles qui abritent des espèces fauniques ou floristiques protégées. La gestion de ces milieux doit tenir compte de restrictions et d’exigences. Certaines activités ont été bannies de quelques secteurs où la surutilisation exerçait une trop forte pression sur le milieu. Par ailleurs, de nouvelles méthodes d’aménagement permettent parfois de pallier ces problèmes. Le défi est, d’une part, de répondre à la forte demande de la population, et ce, sans compromettre la fragilité des environnements et, d’autre part, d’aménager des aires protégées à vocation multiple. Or, force est de constater que la dégradation de l’environnement découle parfois des comportements inappropriés de certaines personnes (ex. : feu illicite ou déchets) qui constituent un manque de respect pour l’environnement et pour les autres usagers des lieux. Des programmes de sensibilisation, tel que celui du Sans trace, ont fait leurs preuves pour inciter les pleinairistes à poser des gestes responsables. Augmenter les activités de sensibilisation et d’éducation à l’écocitoyenneté pour protéger les espaces naturels devient important pour éviter la dégradation de ces lieux».

Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (2017): Avis sur le plein air : Au Québec, on bouge en plein air !
Nous nous adressons à tout intervenant, guide ou éducateur dans le tourisme, le loisir ou le sport en plein air soucieux d’atteindre une norme environnementale supérieure dans l’exercice de son métier. Nous voulons également appuyer les gestionnaires et les entrepreneurs qui veulent faire de l’éducation à l’empreinte minimum une partie intégrante de l’expérience qu’ils offrent à chacun de leurs visiteurs ou de leurs clients. Enfin, nous cherchons à aider les organisateurs et les promoteurs de grands événements en plein air à rehausser la  norme comportementale en regard de la préservation des milieux naturels. Les services que nous présentons ici visent tous le développement des capacités des individus et des organisations à opérer ce changement.
Dans notre vision du tourisme et du plein air écoresponsables, le Sans trace, l’écoconsommation le Zéro déchet viennent se renforcer mutuellement face aux impacts écologiques et environnementaux cumulés et croisés.